Seenovia > Actualités > Détail actualité

Avez-vous pensé aux coproduits dans les rations pour économiser du maïs ensilage ?

Actualité21/11/2019NutritionBovins lait

Les ensilages mais 2019 sont pour bon nombre d’élevages en cours d’utilisation. La digestibilité du fourrage étant plutôt au rendez-vous, les ingestions sont parfois très élevées et entament sérieusement les stocks déjà pénalisés par un contexte climatique compliqué.

Dans l’objectif de pouvoir conserver du maïs ensilage dans la ration des vaches laitières jusqu’à la prochaine récolte, il est important de connaître la quantité maximum « possible » à intégrer dans la ration, pour ne pas tomber en rupture.

Dans l’hypothèse où ce fourrage doit être limité dans la distribution, l’emploi d’un coproduit équilibré humide en association avec de la fibre (par exemple : paille), pourra assurer le complément de fourrages à l’image du Wet Amyplus.

Le Wet Amyplus est une drêche semi humide issue de la fabrication du bioéthanol à partir du blé. Elle contient principalement des issues de céréales (son, amidon) et des solubles de distillation. Le produit se présente sous forme d’une pâte de couleur claire. Le produit est très appétant.

Il arrive par camion de 28 à 30 T brut. Il faut façonner un silo au godet. Après un bâchage et un lestage soigneux, il faudra idéalement attendre 3 semaines avant d’ouvrir le silo :  le produit sera ainsi bien stabilisé, limitant ainsi les pertes.

 MSMATUFLPDINPDIECBPCA
Wet Amyplus57 à 60 %17 à 18 %0.98 à 1.02115 à 122 99 à 1108.5 à 9 %81.5
Valeur au kg de matière sèche, issues d'analyses internes.

 

Les avantages techniques de ce produit sont nombreux :

  • Un produit suffisamment sec qui rend la reprise et la distribution plus facile
  • Un très bon équilibre entre l’énergie et les protéines, avec des valeurs proches d’un aliment équilibré type VL 2.5 litres.
  • Un produit faiblement acidogène de part le niveau de parois (son), et l’amidon limité (15 à 19 %) 
  • Une bonne valeur phosphore.
  • Une disponibilité sur l’année : c’est un gage de qualité pour un coproduit car cela évite les variations intempestives de rations.

Ce coproduit est utilisable sur toutes les catégories d’animaux de l’exploitation. Toutefois, pour optimiser sa valorisation, il est conseillé de travailler avec une mélangeuse, qui permettra, au-delà de la pesée, d’homogénéiser le mélange fourrages/fibres/coproduit, et ainsi conserver une ration régulière sur la journée (ou sur 2 jours pour les génisses) sans risque de tri.

  • Vaches laitières : 3 à 4 kg brut suivant le besoin fourrages, avec ajout de 1 à 2 kg fourrage structurant (foin ou paille).
  • Génisses : sur ration sèche avec support foin ou paille : 5 à 6 kg brut.
  • Jeunes bovins : 5 à 6 kg brut.

Côté tarif, le Wet Amyplus est indexé sur le prix des céréales. Depuis quelques mois, son prix se situe entre 90 et 95 € la tonne brute rendue élevage.

Prenons l’exemple de 95 € la tonne, cela en fait un produit à 163 € la tonne ramenée au kg de matière sèche, pour 1 UFL et 18 % de protéines !

A vos calculettes par rapport à votre situation !

... À voir aussi ...