Seenovia > Actualités > Détail actualité

Bien penser votre clôture électrique pour le retour des beaux jours !

Actualité04/03/2019Institutionnel

Les beaux jours de retour vous incitent à sortir vos animaux, le pâturage réussit est aussi synonyme d’une clôture bien maîtrisée. Que votre pâturage soit tournant ou pas sur une petite ou grande surface, les recommandations suivantes restent incontournables.

Rappel du principe de fonctionnement

Une clôture est constituée d’un électrificateur qui envoie des impulsions électriques dans le fil de la clôture et les isolateurs empêchent les électrons (transporteur d’électricité) d’atteindre le sol. Le circuit de clôture est fermé uniquement lorsque des éléments (bétail, humain, végétation…) touchent le fil, cela permet aux électrons de traverser le corps de l’élément puis d’être récoltés par la prise de terre et restitués dans la clôture par l’électrificateur. C’est à ce moment précis que l’élément reçoit une décharge électrique. 

La puissance de l'électrificateur

La puissance de l’électrificateur suivant l’espèce animale, la longueur et la qualité d’entretien de la végétation sous vos clôtures :

Energie Joule : Vache

Energie Joule : Caprin

Longueur (Km)

Entretien végétation

1

2.5

4

2

4

6

0 à 2

Bon

Moyen

Sans

2

4

6

3

6

9

2 à 5

Bon

Moyen

Sans

3

6

9

4

9

15

5 à 10

Bon

Moyen

Sans

4

8

15

9

15

-

10 à 20

Bon

Moyen

Sans

 

L'emplacement de la clôture

Pour éviter tout risque de pollution par le sous-sol ou de retour au bâtiment d’élevage par liaisons métalliques, il convient de mettre l’électrificateur au milieu ou au bord du parcellaire dans un coffret étanche non conducteur. La terre clôture (le moins) sera placée en zone neutre par votre géobiologue Jean Paul Thuard ou Armelle Doaré. Pour une exploitation entourée de parcellaire pâturé, il est parfois nécessaire de créer 2 zones avec 2 postes et terres bien distinctes.

La terre clôture doit être réalisée en fonction de sa puissance, et de la nature de votre sous-sol.

La réalisation (isolateur et fil)

Le choix du conducteur électrique, dépend de sa conductibilité, solidité, longévité. Ce sont autant de paramètres déterminant son prix. La conductibilité dépend de sa nature tels que le fil en inox ou galvanisé et bien sûr de sa section.

 

Attention ne jamais utiliser de fil électrique « maison », car son isolement ne résiste pas à 10 000 volts et le cuivre n’est pas compatible avec l’acier galvanisé.

 

 

L’isolateur devrait toujours permettre au fil de glisser latéralement. Il faut choisir donc un isolateur conçu pour le calibre de fil que vous utiliserez. Il ne faut jamais tourner le fil autour d’un isolateur pour lui donner de la tension. Il est préférable d'utiliser plutôt un tendeur.

 

La jointure entre deux fils de clôture doit assurer un bon contact électrique tout en étant assez solide pour supporter la forte tension qui lui sera appliquée. Le nœud plat et le nœud en forme de huit sont à privilégier.

 

 

Pour l’aménagement des passages, le meilleur système est celui qui conduit le courant par voie souterraine. Le courant n’est jamais interrompu par l’ouverture d’une barrière et le contact entre les fils est meilleur que celui appliqué à une poignée de barrière.

Utilisez un câble galvanisé doublement isolé de 2,5 mm minimum et insérez-le dans un tuyau de plastique à 60 cm de profondeur. Recourber les extrémités pour empêcher la pluie d’y entrer.

 

La ficelle nylon devient passante avec un peu d’humidité, ne pas l’utiliser comme attache sur poteau métallique et même bois. Pour cela il existe plusieurs possibilités d’isolateur permettant d’éloigner des zones sensibles conductrices.

La coupure des électrificateurs à distance

Certains postes sont équipés d’une télécommande ayant un pouvoir de coupure à distance.

Il existe également des interfaces appelées prises connectées utilisables depuis votre smartphone (sans abonnement), s’adaptant à votre poste existant.

Vous en trouverez ici

Tester votre clôture

Il est possible de mesurer la puissance de son électrificateur ainsi que les défauts sur son parcellaire. Ces appareils vous indiquent la tension, l’ampérage et le sens vers lequel se situe le défaut sur le circuit. Pour garder des bovins dans vos pâtures, 3000 volts minimums sont nécessaires. 

Principes de précaution

Il ne faut jamais ajouter un deuxième poste sur un même parcellaire, voire mettre 2 postes sur la même terre. Pour le chien électrique de salle de traite, il est recommandé d’utiliser un poste indépendant de faible puissance avec sa propre terre. Il faut s’éloigner au maximum du réseau téléphonique et internet.

Contacts

Armelle Doaré

Expert diagnostic électrique - géobiologue

06.12.71.84.51

Armelle.doare(at)seenovia.fr

 

Jean-Paul Thuard

Expert diagnostic électrique - géobiologue

06.03.81.31.92

Jeanpaul.thuard(at)seenovia.fr

... À voir aussi ...