Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Faut-il vermifuger mes animaux à la rentrée à l'étable ?

Actualité31/08/2021Santé

Au pâturage les bovins s'infestent systématiquement par des parasites digestifs. Ces parasites du pâturage sont variés et leurs impacts peuvent être très forts sur les animaux. L'automne est le bon moment pour effectuer un bilan parasitaire de la saison passée.

Chez les génisses :

 

Les strongles digestifs infestent tous les animaux qui pâturent. Chez les animaux non immunisés, les impacts de ces parasites peuvent être très forts (amaigrissement, baisse de croissance +/- diarrhée). Il est donc important d'évaluer le niveau d'infestation des animaux, afin d'estimer l'intérêt d'un traitement. Ce bilan parasitaire s'appuie sur des analyses :

 

· En cours de pâturage :  l'analyse coproscopique ciblée sur les génisses les moins en état du lot (cf kit copro) est un bon outil en cas de suspicion d'infestation

 

· A la rentrée à l'étable : avec l'arrivée du froid, la ponte des strongles digestifs diminue (hypobiose), l'analyse coproscopique n'est donc pas le bon outil. A la rentrée à l'étable, l'évaluation du niveau d'infestation des génisses de 1ère et 2ème année par les strongles digestifs doit donc passer par une analyse sanguine : dosage de pepsinogène sur 5 animaux du lot (cf Hémalys)

 

· Selon le type de zones pâturées par les génisses (zones humides, mares…), un bilan sera également nécessaire sur la grande douve (parasite très pathogène et pourtant largement sous-évalué) et le paramphistome (parasite d'accumulation).

La recherche de ces parasites passera par des analyses sanguines pour la recherche de grande douve (cf Hémalys) et par des analyses coproscopiques plutôt en fin d'hiver pour la recherche de paramphistome (cf kit copro)

 

· Il existe aujourd'hui des logiciels qui permettent de modéliser le niveau d'infestation des génisses par les strongles digestifs en fonction de différents paramètres propres à votre élevage (conduite de pâturage, affouragement, météo, etc.). Cet outil permet d'ajuster les mesures préventives et de cibler les traitements au cours du pâturage si besoin. Nous pouvons effectuer une modélisation dans votre élevage afin de préparer la saison prochaine.

 

Chez la vache laitière :

 

Même si les signes cliniques sont beaucoup plus rare, les vaches au pâturage sont également infestées par les strongles digestifs. Une immunité se met en place progressivement, mais celle-ci peut parfois être dépassée, ce qui provoque principalement des baisses de production laitière.

Chez les vaches adultes, aucune analyse ne permet d'évaluer la charge parasitaire par les strongles digestifs. Pour décider de l'intérêt d'un traitement, il est nécessaire de se baser sur d'autres critères (immunité acquise avant le premier vêlage, niveau d'herbe pâturée, niveau de production laitière). Nous pouvons vous accompagner afin de mettre en place un traitement ciblé sur les vaches laitières.

 

·  Selon le type de zones pâturées par les vaches pendant la lactation ou durant le tarissement (zones humides, mares…), de la même façon que pour les génisses, un bilan sera nécessaire sur la grande douve et le paramphistome.

Chez les vaches en lactation, la recherche de ces parasites passera par des analyses de lait ou des analyses sanguines pour la recherche de grande douve (cf Hémalys) et par des analyses coproscopiques plutôt en fin d'hiver pour la recherche de paramphistome (cf kit copro)

 

Lors de nos audits parasitologie, nous évaluons le risque parasitaire dans votre élevage, en mettant en évidence les facteurs de risque présents.

Cette évaluation du risque s'appuie également sur l'utilisation d'un outil informatique de modélisation du risque parasitaire par les strongles digestifs chez les génisses. Selon les facteurs de risque mis en évidence, des analyses pourront être réalisées pour évaluer le niveau d'infestation des animaux : KIT COPRO, HEMALYS (dosages de pepsinogène, sérologie douve) et analyses sur le LAIT (sérologie douve).

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Par Elsa GUEGUEN, Vétérinaire Conseil

Retour à la liste

Besoin de plus d'informations ?

Contactez-nous !

Contactez-nous !

... À voir aussi ...