Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Itinéraire technique du Sorgho Multi Coupes

Actualité03/07/2020

Les types de sorghos multi-coupes :

Il existe deux grands types de sorghos multi-coupes :

  • Les Sorghos Multi-Coupes de type Sudan ou Sudangrass (l’herbe du Soudan). Ce sont des Sorghos Sudan X Sudan, ils présentent des tiges fines et peuvent se récolter en pâture avec un fil–avant et un fil-arrière (pour faciliter la repousse). Ils peuvent aussi être récoltés en fauche (ensilage, enrubannage ou foin)
  • Les sorghos multi-coupes hybrides (Sudan X Sorgho) ce sont des croisements entre des sorghos de type Sudan et des Sorghos Sucriers. Leurs tiges sont plus grosses, et même s’ils peuvent être pâturés, ils sont plus adaptés à la fauche (enrubannage ou ensilage)

NB : en cas d’enrubannage, il est conseillé de rotocuter.

 

 Les Sorghos Multi-Coupes BMR

Qu’ils soient hybrides ou de types Sudan, on trouve des Sorghos Multi-coupes BMR et non BMR. Le procédé BMR permet de bloquer le développement de la lignine qui est la partie de la cellulose la plus ligneuse, donc la moins digestible. Les sorghos BMR sont plus digestibles, il est donc plutôt conseillé de choisir des Sorghos Multi- Coupes BMR.

 

Le semis:

Les sorghos multi-coupe peuvent se positionner :

  • En culture principale, ils seront alors semés à partir du 15 mai (comme un sorgho mono-coupe) et pourront être récoltés plusieurs fois, jusqu’aux premières gelées. Semés au printemps, leur système racinaire sera bien développé avant l’été. En cas de sècheresse estivale très sévère, ils pourront rester en stand-by et ils repartiront dès les premières pluies. Ils pourront aussi, bien valoriser l’irrigation même en cas de fortes chaleurs.
  • Semé après une céréale, fin juin – début juillet, ils seront positionnés comme une dérobée d’été. Les sorghos multi-coupes sont capables de pousser quand il fait chaud et les besoins en eau sont 40 % inférieurs à ceux du maïs. Cependant, le sorgho n’est pas un cactus, il faudra un minimum de pluie pour qu’il puisse lever et se développer. Par ailleurs, il valorisera très bien l’irrigation.

 

La dose de semis est de 20 à 25 kg/ ha avec un semoir à céréales.

On peut associer le sorgho multi-coupes avec des trèfles d’été ce qui permet d’avoir un fourrage riche en énergie (si c’est un BMR) et avec une bonne valeur azotée. Il faut choisir des trèfles d’été, capables de pousser quand il fait chaud : le Trèfle Vésiculé (ou trèfle flèche) et le Trèfle d’Alexandrie.

Mélange possible : 17 kg Sorgho Multi-Coupes + 3,5 kg de Trèfle Vésiculé + 3,5 kg de Trèfle d’Alexandrie

 

La fumure:

Ne pas dépasser les recommandations de votre plan de fumure et respecter la réglementation suivant les précédents.

  • Culture principale (semis au 15 mai) : 30 à 40 t de fumier à l’automne ou 30 m 3 de lisier au printemps et 30 unités d’azote après chaque coupe suivant le potentiel de la culture et de la parcelle.
  • Dérobé d’été (semis après une céréale) 30 unités d’azote après le semis et après chaque exploitation. En cas d’association avec une légumineuse, possibilité de réduire les doses en maintenant les 30 unités au semis et en supprimant ensuite, les apports après chaque coupe.

 

Désherbage:

On ne désherbe pas les sorghos multi-coupes. Si la culture est sale au départ, on peut faire une fauche très précoce qui permettra de désherber mécaniquement

 

La valorisation :

Stade de récolte à ne pas dépasser :

Ne pas attendre que le sorgho multi-coupe soit trop avancé, car on va perdre rapidement en valeur alimentaire. Dans tous les cas, il faut récolter avant l’épiaison.

 

La récolte mécanisée :

Il est préférable de récolter la première coupe soit en ensilage ou en enrubannage. Le foin est possible mais une durée de séchage et un fanage difficile rendent ce type de récolte plus aléatoire.

Pour un meilleur séchage et une meilleure repousse, faucher à 10 cm minimum de hauteur.

La première exploitation va se réaliser entre 45 et 60 jours après le semis.

 

Le pâturage:

La pâturage fil avant est préférable pour faire avancer rapidement le front d’attaque et limiter les refus. Commencer le pâturage dès que la hauteur est suffisante (voir à suivre sur la toxicité du sorgho) pour éviter d’avoir des hauteurs trop hautes car les refus deviennent plus important à partir de 1,2m. travailler avec un fil arrière est également recommandé pour privilégier la repousse suivante.

 

           Toxicité des Sorghos Multi-Coupes à la pâture :

Lorsqu’ils sont pâturés jeunes, les sorghos multi-coupes présentent un risque de toxicité pour les animaux, lié à la présence d’acide cyanhydrique. Il est recommandé de faire pâturer qu’au-dessus de 50 cm pour un sorgho de type Sudan et au-dessus de 60 à 70 cm pour un hybride Sudan X Sorgho.

Le risque de toxicité est nul en cas de fauche (ensilage, enrubannage et foin) et en cas d’affouragement si la plante est fauchée 24 heures avant.

 

... À voir aussi ...