Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Les mouches reviennent

Actualité12/06/2018SantéBovins lait

Les beaux jours annoncent le retour des mouches. Celles-ci représentent un dérangement pour l’éleveur et pour ses animaux, en perturbant le bon déroulement de la traite. D’un point de vue sanitaire, les mouches sont également des vecteurs d’agents pathogènes : en particulier, ceux responsables de mammites ou de la kératoconjonctivite infectieuse bovine.

 

Les mouches n’apprécient pas les courants d’air. Ainsi il est intéressant d’avoir des zones bien ventilées dans les bâtiments, en y disposant des ventilateurs. Dans les espaces plus restreints, tels que la salle de traite, il est également possible d’utiliser des rubans adhésifs attrape-mouches. La brumisation permet aussi de créer un environnement que les mouches vont éviter. En cas de fortes chaleurs, elle contribue d’ailleurs à rafraîchir les animaux (et l’éleveur !) présents dans les bâtiments.

 

Les lâchers de mini-guêpes ou de mouches de lisier sont des moyens de lutte biologique contre les mouches. Ceux-ci doivent se faire selon des protocoles précis (à débuter avant début avril) qui n’éradiqueront pas les mouches, mais qui limiteront leur population à un niveau acceptable. En cas d’infestation importante, on peut recourir au traitement des animaux, éventuellement à l’aide de solutions pourront, dont l’effet peut persister entre 4 et 10 semaines, selon le produit. Ces traitements peuvent être répétés une ou plusieurs fois, selon le niveau et la durée d’infestation. Des solutions insecticides ou répulsives existent à base de substances naturelles, telles que les extraits de géraniol et/ou de pyrèthre.

 

 

 

Vincent CHAUMARD

Vétérinaire Conseil

Retour à la liste

Besoin de plus d'informations ?

Contactez-nous !

Contactez-nous !

... À voir aussi ...