Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Mise à l’herbe : froid et humidité, attention aux gerçures !

Actualité17/03/2021Bovins lait

Lors de la mise à l’herbe, la qualité des trayons peut se détériorer. En cause, la météo ! Variations de température, courants d’air, sols froids et humidité sont autant de facteurs qui déshydratent la peau des trayons de vos vaches. Or, si elle se déshydrate, la peau se plisse voire se gerce, elle devient un lieu d’accueil parfait pour abriter les bactéries. Et notamment les bactéries à réservoir mammaire telles que le Streptococcus dysgalactiae et Staphylococcus aureus (doré).

Qu’est-ce qu’un trayon déshydraté ?

Même si elle est toujours lisse, dès que la peau commence à former des replis, c’est qu’elle manque d’hydratation.

Comment j’agis ?

Dans un premier temps, limiter les causes environnementales de déshydratation. Pour ce qui est de la météo, on subit. Mais vous pouvez agir sur les accès aux parcelles.  En commençant par combler les flaques sur le parcours des vaches. Il faut donc entretenir les chemins d’accès. Parfois le plus simple peut être de changer de place l’entrée à la parcelle. Voire créer une entrée et une sortie différentes pour limiter le piétinement. En plus de préserver la qualité des trayons, cela vous permet de sortir les vaches tôt et/ou plus souvent, quand la météo est moins favorable.

 

Dans un second temps, vous pouvez agir à la traite. Les pratiques de traite sont plus ou moins agressives, mais elles répondent aussi à une problématique existante. Il est opportun de faire un point avec votre conseiller pour évaluer le gain et les risques à l’aide de 3 questions. Qu’est-ce que je fais aujourd’hui ? Pourquoi je le fais comme cela, avec ceci ? Est-ce toujours justifié à ce moment précis ?

 

On adapte ensuite les pratiques. Voici quelques exemples : passer à un essuyage papier ; utiliser un post-trempage très cosmétique (type Véloucid) à chaque traite ; ou encore l’utiliser seulement le matin en alternance avec un effet barrière le soir ; etc… Il n’y a pas de pratiques types mais des pratiques plus ou moins adaptées à un éleveur, dans son élevage, à un instant précis.

Dans tous les cas, les prérequis ne changent pas. Et notamment l’entretien de la salle de traite :

  • Réaliser l’Opti’Traite tous les ans et suivre les préconisations ;
  • Changer les manchons en temps et en heure ;
  • Réaliser le Dépos’Traite 1 fois tous les 3 ans pour vérifier qu’il n’y a pas de surtraite. Cela favorise l’agression des trayons.

Faire attention aussi à bien suivre les protocoles de dilution ou de mélange de vos produits d’hygiène de traite.

 

Plus d'infos : consultez ce dossier Qualité du Lait 

Retour à la liste

Besoin de plus d'informations ?

Contactez-nous !

Contactez-nous !

... À voir aussi ...