Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Que d’herbe au menu !

Actualité24/04/2020ElevageBovins viande

Le coût alimentaire est le levier le plus important dans la rentabilité des élevages viande bovine. Il provient de près de 80 % de l’herbe. Pour mieux valoriser, exploiter et maximiser le pâturage, les conseillers viande Seenovia travaillent du semis à sa valorisation, en individuel et en collectif.

La gestion de l’herbe en collectif

Cet hiver, 72 éleveurs bovins allaitants de Seenovia, réunis en 6 groupes, ont participé à 3 journées sur la production de l’herbe de A à Z. Ces formations sont organisées autour de 4 thématiques.

Des rappels pour mieux s’organiser

Pour commencer, des rappels sont faits sur le cycle des graminées, composantes principales des prairies, afin de mieux comprendre l’intérêt dupâturage tournant(productivité, pérennité, qualité des prairies). Puis, suite à une comparaison des systèmes fourragers des exploitations présentes, chaque éleveur organise son propre pâturage, avec un objectif : tous les lots avec un temps maximum de 7 jours par paddock. C’est le pâturage tournant.

L’organisation « matérielle » dupâturage

Il y a de nombreuses questions sur la mise en place, la gestion et l’entretien des clôtures et de l’abreuvement. Ce sujet est essentiel pour une saison de pâturage sereine.

La gestion de l’herbe, une technique cruciale

Nous abordons l’exploitation de l’herbe et sa gestion en toute saison au cours de l’année avec les moments clés pour optimiser la productivité, la pérennité et la qualité des prairies . Des questions reviennent souvent :

  • Ai-je assez d’herbe pour sortir mes animaux ?
  • À quelle hauteur dois-je rentrer et sortir mes animaux des paddocks ?
  • Est-ce que je vais avoir trop d’herbe ?
  • Quel paddock dois-je débrayer et récolter ?

Chaque éleveur repart avec des éléments concrets concernant son exploitation.

Pour avoir de bonnes prairies, il faut un bon démarrage

L’implantation est l’investissement le plus important et elle doit être réfléchie sur plusieurs années. Il faut l’anticiper pour améliorer la productivité, la pérennité et la qualité des prairies. On débute ce thème par un point sur les différentes espèces traditionnelles et nouvelles pouvant être implantées et répondre aux questions :

  • Quel impact peut avoir un mélange d’espèces et/ou de variétés ?
  • Les prairies sous couvert de méteils sont-elles justifiées ?

Selon vos pratiques et vos attentes, vous repartez de la formation avec vos choix de variétés et d’espèces. Pour finir, les clés de réussite de vos semis de prairies sont abordées ainsi que la pertinence de les rénover.

 

Ces journées se déroulent en salle et sur le terrain.Les thématiques s’adaptent en fonction des demandes du groupe et du temps imparti. Le sujet sur l’herbe est vaste et certains thèmes, comme la fertilisation, les différents types de récoltes ou le coût alimentaire, seront abordés dans d’autres sessions de formations ou en conseil individuel. De nouveaux sujets en relation avec la production d’herbe sont également proposés autour des diagnostics carbone et des Gaz à Effet de Serre.

 

 

 

La gestion de l’herbe en accompagnement individuel

Les thématiques vues en groupe sont aussi abordées en individuel. Certains axes sont travaillés plus précisément tous les ans.

 

En février, la prévision du pâturage : Combiend’animaux et de paddocks ? Quelle surface ?

 

Fin avril, la gestion de la pousse : Quelles parcelles débrayer ? Quelles surfaces faucher ?

 

En juin,les choix de semis : Que dois-je semer comme type de prairies ? Quelles espèces, variétés ? Quelle quantité par hectare ?

 

En juillet, le bilan technico-économique : Quel a été mon rendement d’herbe valorisé ? Quelles sont mes pistes d’optimisation ?

 

Le conseiller profite aussi, en périodes de pâturage, de ses visites de tour de troupeau pour faire un point sur le potentiel des prairies, le stade de la biomasse, la gestion des prairies...

 

Le collectif et l’individuel sont indissociables ! Après avoir acquis, échangé, observé des réalisations concrètes en groupe, un accompagnement individuel à l’exploitation est primordial et gage de réussite pour votre élevage. En 2020, l’équipe viande va mettre en place de nouveaux groupes de formations sur les prairies. Parlez-en à votre conseiller !

... À voir aussi ...