Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Tout savoir sur le dossier "Pousse de l'herbe"

Actualité21/06/2021SantéBovins viande, Bovins lait

A partir de mesures herbomètre hebdomadaires, nous calculons la pousse de l’herbe chaque année. Nous publions un bulletin technique à destination des conseillers qui les aident pour leur conseil sur la gestion des prairies.

Retrouvez toutes les explications de Jacques BIGNON, Expert fourrages Seenovia, ci-dessous.

  • Quand ?

Les mesures sont effectuées chaque semaine, les jeudis ou vendredis. La campagne s’étend de fin février jusqu’au 10 juillet environ, puis on reprend les mesures de fin août jusqu’à la Toussaint.

  • Où ?

Les mesures sont réalisées dans un réseau de 25 à 30 fermes suivant les années, réparties sur l’ensemble des Pays de la Loire. Il y a la ferme expérimentale de Derval (44), Les Etablières (85), Les Trinottières (49), Arvalis à La Chapelle Saint Sauveur (44) et des fermes commerciales avec tous les profils : lait, allaitant et même ovins, intensif, bio ou avec robot. Nous renouvelons parfois les exploitations suite à des changements de système d’exploitation ou des cessations d’activité.

  • Qui ?

Les mesures peuvent être effectuées par un Opérateur de Collecte Seenovia (OCD), par un agent de la Chambre d’Agriculture ou par les éleveurs eux-mêmes s’ils le souhaitent.

  • Quelle formation pour effectuer les mesures ?

C’est moi qui forme les nouveaux agents en charge d’effectuer les mesures en 44  et 49.

On récupère le parcellaire auprès de l’éleveur et on définit un certain nombre de parcelles à mesurer. Je définis ensuite un circuit. Celui-ci sera identique à chaque fois que l’agent ira mesurer l’herbe. On préconise 30 mesures à l’hectare (20 au minimum).

La première fois, j’accompagne le nouvel agent et on fait le circuit ensemble. Je lui explique comment utiliser l’herbomètre. Nous utilisions les herbomètres Arvalis. Maintenant, au fur et à mesure, nous nous équipons en herbomètres Jenquip, moins fragiles et moins chronophages. Il suffit de cliquer à chaque mesure, de relever le compteur à l’entrée et à la sortie de la parcelle, et de faire la moyenne à la fin de la parcelle. On note ensuite le résultat obtenu pour chaque parcelle sur un tableau récapitulatif, qui sera transmis à l’équipe du réseau Pousse de l’Herbe (BPH).

  • Qui rédige le bulletin ?

Chaque lundi matin, avec Martin BRIDONNEAU, Expert fourrages Seenovia, et 4 conseillers Chambre d’agriculture, nous travaillons les données mesurées la semaine précédente. Nous rédigeons le bulletin à tour de rôle en tenant compte des remarques de chacun, du ressenti, des messages à faire passer en fonction de l’évolution de la pousse et des situations que nous avons rencontrées sur le terrain.

  • Quel intérêt à ce bulletin ?

Le Bulletin de la Pousse de l’Herbe est un outil à disposition des conseillers. Il apporte des repères de pousse par zone, des conseils sur la gestion des prairies suivant la saison (mise à l’herbe, évolution du volume d’herbe et de l’affouragement, fauches). Nous nous appuyons sur des références établies depuis presque 20 ans (2002 pour la Loire-Atlantique). Mais aucune année n’est pareille. C’est aussi cela qui est passionnant.

  • Des projets sur le dossier ?

Nous menons effectivement un projet depuis quelques années : « Prévi’Herbe ». C’est Didier DESDARMENIEN, Expert fourrages spécialisé Bio qui travaille principalement sur le sujet. Le réseau Pousse de l’Herbe fait des constats de pousse et les comparent aux années passées. Prévi’Herbe est un simulateur de pousse sur les 15 jours à venir. On peut ainsi fournir des niveaux de pousse à nos collègues conseillers pour améliorer leur conseil prairie auprès des éleveurs. Mais tout n’est pas encore calé car les facteurs températures, lumière, hygrométrie, sol influent fortement la pousse et ne sont pas toujours faciles à appréhender. Mais d’année en année, on s’améliore.

Des projets de mesure d’herbe par drone ou satellite existent. Mais la flore des prairies est complexe et actuellement ces outils modernes ne donnent pas satisfaction pour établir précisément les courbes de pousse sur l’année. C’est pourquoi nous développons Prévi’Herbe.

 

Rédacteur :

Jacques BIGNON, Expert fourrages Seenovia

Formation d'un agent à la pousse de l'herbe - Herbomètre - Jacques BIGNON, Experts fourrages Seenovia

Retour à la liste

Besoin de plus d'informations ?

Contactez-nous !

Contactez-nous !

... À voir aussi ...