Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

L’eau un aliment que l'on doit contrôler

Vidéo18/03/2020SantéBovins lait

Une eau d'abreuvement de mauvaise qualité peut être un vecteur de nombreuses pathologies telles que des toux, mammites, diarrhées, boiteries, problèmes digestifs ou de croissance, dysfonctionnements rénaux... Elle peut véhiculer des bactéries, virus, parasites ou tout simplement des éléments minéraux et sa qualité laisse souvent à désirer. Il s'agit pourtant de l'aliment le plus consommé en termes de quantité.

C’est pourquoi la qualité de l’eau doit être contrôlée au moins une fois par an en réalisant une analyse physico-chimique et bactériologique. Toutefois, aucune norme de potabilité animale n’existe pour l’abreuvement, l’eau doit répondre à des recommandations (ci-dessous) et non à des normes sur les aspects chimiques et bactériologiques. Par contre, en ce qui concerne le lavage de la machine à traire ou des ateliers de transformation (lait ou viande) à la ferme, l’eau doit répondre aux normes de potabilité humaine.

Recommandations de la qualité de l’eau en élevage pour l’abreuvement

Paramètres chimiques

 Recommandations
pHentre 6.5 et 8.5
TH duretéentre 15 et 30°F
Matière organique< 5 mg/l (< 100 mg/l)*
Nitrate< 50 mg/l (< 100 mg/l)*
Nitrites< 0.1 mg/l 
Manganèse< 0.05 mg/l 
Ammonium< 0.5 mg/l 
Chlorure< 200 mg/l 
Phosphore total< 5 mg/l 
Fer< 0.2 mg/l (< 0.4 mg/l)*
Cuivre< 1 mg/l 

* tolérance

 

Paramètres bactèriologiques

 RecommandationsInterprétations
Coliformes totaux< 5 germes/100 mlOrigine fécale et tellurique
  marqueur du ravinement
Clostridium sulfito réducteur< 10 germes/100 mlorigine fécale comme tellurique
E.Coli< 5 germes/100 mlindicateur de contamination fécale des animaux à sang chaud
Entérocoques< 5 germes/100 mlbactéries d'origine intestinale du genre streptocoque
  témoin d'une contamination ancienne

Les conséquences principales d'une eau de mauvaise qualité

Pour limiter les problèmes, il faut d’abord protéger les points de captage des pollutions (rigueur sur les abords des têtes de captage et périmètre de protection) du milieu. Puis maintenir les lieux d’abreuvement (abreuvoirs, bacs) propres (nous « humain » devons pouvoir boire où nos animaux s’abreuvent !) en les vidant et nettoyant régulièrement afin d’éviter tout dépôt, ou salissures sur les parois. Choisir des bacs facilement nettoyables.

Bactériologique Diarrhées
Avortement
Mammites
pH
TH dureté

Troubles digestifs
Diarrhèes
Baisse de la fécondité
Baisse des performances

Développement des biofilms et baisse de débit par encrassement

Nitrates

Retard de croissance

Problèmes respiratoires

Problèmes digestifs

Fer/Mn

Baisse d'abreuvement à cause du goût et/ou de l'odeur de l'eau, par conséquence baisse des performances des animaux

Développement des biofilms

 

N’hésitez pas à faire commenter vos analyses d’eau par un conseiller Seenovia

 

... À voir aussi ...