Vous êtes déjà connecté au SSO avec un compte non autorisé sur ce site, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié ?
Seenovia > Actualités > Détail actualité

Mise à l’herbe : les erreurs à éviter pour garder les mamelles saines !

Actualité17/03/2021Bovins lait, Bovins viande

Lorsque les vaches commencent à sortir, il faut continuer à bien gérer le logement et vérifier l'accessibilité aux parcelles. Voici des précisions détaillées pour garder les mamelles saines de vos vaches.

Gestion du logement, continuez de bien vous en occuper.

Lorsque les vaches commencent à sortir, il y a ceux qui gardent leurs habitudes, et ceux qui en profitent pour limiter le travail d’astreinte et économiser de la paille. Tous ont raison, il faut juste trouver le bon équilibre.

A la mise à l’herbe, les vaches ne sortent que quelques heures en journée, alors on garde les bonnes habitudes :

  • En logettes : mise à blanc de l’arrière des logettes 2 fois par jour sur 1 mètre, puis passer à 1 fois par jour lorsqu’elles sortent la journée
  • En aire paillée : surveillance de la température, paillage 2 fois par jour.

Et on adapte. Surtout quand on est en aire paillée. Car quand les vaches sont dehors, elles ne tassent plus autant le paillé qui peut alors chauffer plus vite. Plusieurs points sont à vérifier :

 

1.   S’assurer que la fréquence de curage est toujours adaptée. Pour cela, il faut sortir le thermomètre à sonde. Pour rappel, il ne faut pas que la température atteigne 35°C en un seul point. En pratique, quand vous prenez la température en différents points du paillé, si l’un d’eux atteint 30°C, vous pouvez prévoir le curage sous 48h ;

 

2.   Adapter l’apport de paille journalière, souvent au prorata du temps de sortie. Par exemple, les vaches sortent l’après-midi, diviser l’apport du matin par deux et garder le paillage du soir. Dans l’idéal, préférez 2 paillages par jour. Là aussi cela limite la montée en température ;

 

3.   Attendre que les vaches sortent toute la journée pour passer à 1 paillage par jour. Attention commencez par calculer votre apport de paille sur l’hiver. Pour rappel, la quantité préconisée pour un 100 % en bâtiment est de 1,2kg/m²/jour. En pratique, cela se traduit par un compromis entre propreté des mamelles et échauffement de l’aire paillée. Il n’est pas rare de voir du 1,5 à 2kg/m² lorsque les stocks le permettent ;

 

4.   Pour ceux qui sont en vêlages groupés, le nombre de vaches dans la stabulation a tendance à baisser, car il y a beaucoup de taries. Attention à ne pas être >10m²/VL pour les vaches en production. Le cas échéant, il faudrait fermer une case ou mettre un fil. Là encore pour favoriser le tassage de la paille et limiter la vitesse d’échauffement.

Accessibilité aux parcelles, on vérifie

 

Tout comme vous entretenez vos clôtures avant de sortir des animaux dans une parcelle, il faut s’assurer de la qualité des chemins d’accès et des entrées aux parcelles. L’objectif est de maintenir les mamelles propres :

  • A minima, les vaches s’éclaboussent la mamelle ou bien se salissent les pattes qui ensuite entrent en contact avec la mamelle lorsqu’elles se couchent ;
  • A l’extrême, certaines mamelles décrochées trainent par terre lorsque les vaches s’enfoncent dans les passages de boue.

Or ce mélange d’eau et de terre, mais aussi d’urines et de bouses, est chargé en bactéries. Au besoin, il faut donc rencaisser vos chemins, changer l’entrée aux parcelles, prévoir une entrée et une sortie différentes, etc…

 

Retour à la liste

Besoin de plus d'informations ?

Contactez-nous !

Contactez-nous !

... À voir aussi ...